Le phénomène « Avant avant » sur Facebook, quand notre passé nous unit

Sharing is caring!

AVANT AVANT, le groupe Facebook

Le phénomène a pris de l’ampleur depuis son lancement il y a quelques mois seulement sur Facebook : le groupe « Avant avant ». Un autre regard permet de voir qu’au delà d’un simple groupe Facebook, « Avant avant » participe à la réconciliation des cœurs (par le rire), à l’unité (au moins des Facebookeurs ivoiriens) de la Côte d’Ivoire!

Principe du groupe

D’après la description de son initiatrice, Biche Royale, « Que tu aies 25 ou 60 ans, tu fais partie des meilleurs. De 1970 à 2000, nous avons vécu les bonnes années et nous savons de quoi parle le groupe. Venez vous remémorer les plus beaux souvenirs. »  En un mot, chacun publie ses souvenirs d’enfance et les partage avec les autres membres du groupe, qui pour après avoir vu, doivent « pointer » (mettre des points en commentaire).

Et ça prend !

En quelques mois d’existence, le groupe revendique aujourd’hui plus de 400.000 membres. Au point de rivaliser voire dépasser des pages bien célèbres en Côte d’Ivoire comme First Magazine, Son2baby, etc. Tout le monde en parle ! Du matin au soir et même toute la nuit, il y a de l’animation, du monde, des commentaires, des souvenirs… un vrai village ivoirien.

Pourquoi Avant avant est si intéressant ?

Les publications sont libres, donc tout le monde peut publier en respectant juste le principe du groupe : amuser par les souvenirs. Une publication intéressante donne lieu à des anecdotes partagées, des fous rires… en un mot, une belle ambiance.

Au-delà d’un simple groupe Facebook ?

Dans ce pays où chaque publication sur les réseaux sociaux donne lieu a une interprétation politique, « Avant avant » marque la différence. Le principe des souvenirs a  le don de rapprocher tout le monde. Le groupe se veut apolitique, donc rien ne nous divise.

Par les publications et les commentaires dans le groupe, on découvre un autre visage de Facebook. Loin des clashs et autres propos injurieux causés par la politique. Les ivoiriens de Facebook (en particulier) se retrouvent, enfin, pour un sujet qui les unit : leur passé ! En ce moment où ce pays prône la réconciliation, Avant avant est un acteur majeur.

Avant avant, le nouveau Toukpè ?

La Côte d’Ivoire était régie par le système d’alliance à plaisanterie inter-ethniques, appelé Toukpè. Alliances qui unissaient ce pays du nord au sud, de l’est à l’ouest. Par « Avant avant », les Kone répondent aux commentaires des Digbeu, les Coulibaly commentent les publications des Assi, pendant que les Konan éclatent de rire face aux anecdotes des Soro. Et fini les palabres, vive la réconciliation par notre passé pour, ensemble, voir notre avenir !

Jugez-en par vous-mêmes : le groupe Facebook Avant avant.

C’est bon pour la réconciliation

Que du rire

Quel enfant, ivoirien, pourra dire n'avoir jamais jouer sous la pluie? J'en ai encore envie souvent. hum avant avant quoi!

Chacun revis son enfance

Sharing is caring!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *